Manuel Adnot photo JJgfree.jpg

Manuel Adnot @ JJgfree

Manuel Adnot est Guitariste, compositeur et improvisateur. 

 

À l’initiative de nombreux projets faisant le lien entre les musiques pop, improvisées, et contemporaines, son parcours l’amène à croiser la route de grands musiciens: Me’Shell N’Degeocello, Pino Palladino, Médéric Collignon, Emile Parisien, François Corneloup, Hélène Labarrière, Sylvain Darrifourcq, Olivia Scemama, Sébastien Boisseau, Jean « Popov » Chevalier, Philippe Bussonnet, Matthieu Prual, Franck Vaillant, David Chevallier, Yann Joussein, Julien Chamla, Benjamin Flament, Arthur Narcy, Elie Dalibert, Leila Martial, Joachim Florent, Gianluca Petrella, Luca Aquino, Mike Reed, Fred Londberg-Holm, Melaine Dalibert, Noël Akchoté, Richard Pinhas, Hasse Poulsen, Will Guthrie, Toma Gouband, Yann Joussein, Takumi Seino ; Shin’Ichi Isohata, Masafumi Ezaki, Tetuzi Akiyama, Marie Takahashi, Michiyo Yagi, Kawol, Miki Naoe, Haco, Ryutaro Endo, Joe Talia, Yong Yandsen, Shih-Yang Lee… 

 

Le trio Sidony Box avec Arthur Narcy et Elie Dalibert sort quatre albums en cinq ans, reconnus par La presse

internationale « Choc » et « Révélation » Jazz Magazine, « Découverte » Jazz News, « élu » Citizen Jazz, All about Jazz, Boston Globe, Guitar player..). Sidony Box tourne en Europe dans les plus grands festivals de Jazz (Jazz à la Défense, Jazzahead, Jazz à Vienne, Jazz à la Villette, Italie, Allemagne, Ecosse, Hollande, République Tchèque, Suisse, Slovénie …)

 

Le solo Ueno Park, dont l’inspiration première est le retour au lien direct avec la guitare acoustique, sort après une année d’enregistrement d’une soixantaine de pièces improvisées. La musique est jouée à la Cigale à Paris, au Lieu Unique à Nantes, à l’Onyx à Saint Herblain, Les Instants Chavirés à Montreuil, le festival Jazz à Vienne, une tournée au Japon (Tokyo, Kyoto, Osaka, Kobe, Yokohama) et un concert à New-York.

 

Amor Infiniti germe suite à la rencontre avec Etienne Ferchaud et le plasticien Barthélémy Antoine-Loeff. De cette nouvelle collaboration se produit une réflexion commune sur l’improvisation, le chant choral et l’abstraction avec une première à l’Opéra Graslin de Nantes, le disque trouve une renommée critique (Télérama, France Info culture, Magic…) De nombreuses collaborations et voyages prennent forme avec la création d’Olivia Grandville Jour de colère pour le ballet de Lorraine jouée à l’Opéra de Nancy, L'Arsenal à Metz et La Cité des congrès de Nantes (Lieu Unique), une tournée asiatique d’une quinzaine de dates parcourant le Japon, la Chine, Taïwan, la Thaïlande et la Malaisie avec Dark Radish, une collaboration avec Sébastien Guérive sur l’album Omega point, la participation au projet de rencontre entre musiques improvisées et Arts numériques Ghost World de l’artiste Jérôme Boulbés (résident à Fukuoka au Japon), participation à la création du groupe de musique improvisée Wonderbach avec Marie Takahashi, Yann Joussein et Olivia Scemama, un second solo And beauty shall reign alone avec une première au Musée d’Art de Nantes, le groupe Oliimpia magnifico regroupant ensemble membres de Sidony Box et Aeris, la participation à la nouvelle création du Macadam Ensemble autour de la musique de Lassus avec une première à la Cathédrale de Nantes…

 

 

Dance circle, ballet imaginaire inspiré de la danse et des écrits de Régis Langlais, marque une nouvelle étape dans les travaux d’écriture pour grand ensemble de Manuel Adnot.

Ecouter, voir

Kanetahaal.jpg

Kanetahaal

       

     

Manuel Adnot And beauty shall reign alon

Manuel Adnot solo

cover Amor infiniti.jpg

Amor infiniti

Dark Radish pochette album carré.jpg
damas carré.jpg
Capture d’écran 2021-10-01 à 09.44.06.png

Dark Radish

Damas

David Chevallier

Sébastien Boisseau

Manuel Adnot 

Haco

Nova Naturo

(guest)

SB_1.jpg

Sidony Box

front-cover-album-omega-point carré.jpg

Sébastien Guérive

Omega Point

(guest)

Oliimpia Magnifico.png

Oliimpia magnifico

Capture d’écran 2021-05-03 à 18.02.27.png

Manuel Adnot - composer

VST works

     Ueno Park -Manuel Adnot solo-

Manuel Adnot /Jossie Malis